Err

Notre partenaire : Pieces pour Peugeot
Le spécialiste en réparation de l'injection automobile

LBJ PIECES AUTO Quand les constructeurs donnent le la

Volvo S60 : une seule motorisation au service de la politique du constructeur
Si le constructeur suédois n’est pas en reste pour le déploiement de motorisations alternatives, la nouvelle S60 illustre particulièrement sa volonté d’électrifier ses gammes, et à terme d’abandonner le diesel. La berline est ainsi proposée exclusivement en version hybride rechargeable essence.
 
« Il n’y a plus de diesel sur cette gamme, et le coup de projecteur que nous donnons en présentant la nouvelle S60 est surtout un bon prétexte pour démontrer le changement de cap, notre stratégie d’électrification dont l’hybridation tient une place importante », amorce Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Car France. En effet, au vu de l’objectif de vente, fixé à 500 unités dès l’année prochaine en France, le constructeur considère que la commercialisation de la dernière S60 tient plus du pari que d’une volonté purement commerciale.
 
« Nous sommes sur un créneau d’opportunité, le profil des clients n’est pas défini : nous proposons une belle berline moderne avec un parti très technologique, une expérience hybride rechargeable pour ceux qui ne sont pas attirés par les SUV. Côté entreprise, nous nous installons sur les grands comptes, en véhicule de direction pour ceux qui ont une sensibilité essence plutôt que diesel », commente le président.
 
Une alternative à la Model 3 ?

Sur le même segment que la Tesla Model 3 et affichée à un prix de départ équivalent, soit 59 900 euros, la berline tricorps est donc exclusivement proposée en hybride rechargeable essence. Produite sur la plateforme américaine du constructeur, en Caroline du Sud, elle est commercialisée en deux déclinaisons dotées d’un moteur 4 cylindres, de 2 litres essence. La première, T8 Twin Engine offre une puissance de 390 chevaux (dont 87 électrique) pour un couple de 400 Nm.

Dotée de 3 modes de conduite, elle peut atteindre 54 kilomètres d’autonomie en tout électrique. La version plus puissante, baptisée T8 Twin Engine Polestar Engineered développe 405 ch et 430 Nm de couple. Légèrement plus émettrice que la première déclinaison (48g/km de CO2 contre 39g/km), cette version plus sportive passe du 0 à 100 km/h en 4,4 secondes.

Finition Polestar versus modèle Polestar
 
Le constructeur espère écouler 20 % de son objectif, soit 100 unités, en finition Polestar Engineered, dont le prix départ s’élève à 67 600 euros. Le constructeur a décidé d’ajouter l’appellation Engineering  à la version sportive, dotée de composants et d'accessoires de Polestar, pour ne pas confondre avec la marque éponyme, devenue indépendante. En effet, Volvo a décidé il y a deux ans de faire de ce label distinguant les modèles ultra-performants, une nouvelle marque spécialisée dans les véhicules électriques à haute performance.
 
« La commercialisation des modèles Polestar débutera en France en 2021 », confirme d’ailleurs Yves Pasquier-Desvignes. Et si la vente passera essentiellement par le canal du digital, le dirigeant confirme qu’elle s’appuiera également sur des opérateurs. Notamment quelques-uns des 125 points de vente établis sur le territoire national. « Des concessionnaires Volvo pourront devenir des opérateurs Polestar mais dans des entités séparées. En revanche, même s’il y a des showrooms, ce seront des lieux d’exposition à l’intérieur desquels les commandes seront effectuées de manière digitale » explique le président de Volvo Car France.
Micro-hybridation pour tous les thermiques

En attendant, le constructeur espère atteindre en France 22 000 ventes d’ici la fin de l’année pour 20 000 livraisons. Il lui reste un trimestre pour compléter les 14 909 immatriculations cumulées sur les 9 premiers mois de l’année. Il compte notamment sur son best-seller, le XC40, décliné en version hybride rechargeable depuis le mois d’avril 2019 et dont la version tout électrique sera présentée dans le courant du mois d'octobre 2019. « A partir de 2020, nous ne lancerons plus aucun produit diesel mais tous les produits diesel finiront leur vie avec les diesel nés avec. Volvo a choisi trois technologies pour le futur, la micro-hybridation, l’hybride rechargeable et le full électrique », renseigne Yves Pasquier-Desvignes.

Sources : LE JOURNAL DE L'AUTOMOBILE

Rédigé le  3 oct. 2019 10:10  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site